L’histoire d’une grande marque : Nike

Leader mondial de la basket, Nike est l’une des marques qui n’est plus nécessaire de présenter. Aujourd’hui, Nike fait parler d’elle aussi bien lors de ses campagnes de communication que dans ses innovations de produits. Cependant, avant d’être le numéro un mondial, les fondateurs de Nike ont dû gravir progressivement des étapes de développement. Pour cela, l’image de marque devait être irréprochable. La création d’un nom de marque est une des étapes les plus structurante : il doit donner du sens, porter des valeurs, permettre l’internationalisation de l’entreprise… Découvrons ensemble l’origine des 3 composants stratégiques de la marque : son nom, son identité visuelle et sa signature.
En 1971, Bill Bowerman et Phil Knight, deux pratiquants d’athlétisme, ont décidé de lancer une marque dédiée à leur sport. Ils trouvaient que les autres chaussures du marché étaient trop cher et donc pas assez accessibles au plus grand nombre. Ils lancent alors leur propre marque de running : Nike est née !
Nike est un nom dérivé du nom de la déesse grecque Niké qui signifie victoire. C’était un personnage ailé, capable de se déplacer très vite. La réelle prononciation du nom de la marque est « naïki ». Il évoque donc les performances de vitesse qui peuvent être réalisées grâce aux chaussures Nike, et donc les victoires qui attendent leur détenteur. Le nom de la marque est cohérent avec la promesse de la société : des produits performants pour atteindre la victoire. Au-delà du sens, le nom de marque Nike présente deux atouts majeurs : c’est un nom court et facilement mémorisable, c’est un nom facilement transposable à l’international.




Retrouvez nous sur les réseaux sociaux !